FRANCE / Pour ses 10 ans, le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec met la Palestine à l’honneur

Après avoir été annulée en 2021 à cause de la crise sanitaire, le Festival du film franco-arabe (FFFA) de Noisy-le-Sec est organisé du 12 au 23 novembre. L’événement annuel soutient depuis 2011 «les productions cinématographiques récentes des cinéastes originaires des pays arabes et des réalisateurs français dont le parcours et les préoccupations sont liés à ces régions du monde».  Au total, 29 longs métrages, dont 11 premières œuvres, 6 documentaires, deux films d’animation jeune public sont présentés pour cette édition.

« Le monde arabe, cette entité plurielle, diversifiée, a besoin de nous montrer des images éloignées des préjugés et des visions médiatiques stéréotypées. […] Notre quotidien est noyé sous des informations qui nous divisent; aller au Festival du film franco-arabe, c’est une belle manière de voir ce qui nous unit», souligne le cinéaste Costa-Gavras, le parrain d’honneur de cette édition.

Cette année, la marraine du FFFA est Lina Soualem. La fille de l’acteur Zinedine Soualem et de l’actrice palestinienne Hiam Abbass présente son film « Leur Algérie », un portrait familial sur son père et ses grands-parents, immigrés algériens de première génération.

« Entre ciel et terre » de la réalisatrice jordano-palestinienne Najwa Najjar a fait l’ouverture du festival. Forcé d’affronter leurs anciennes querelles, un couple n’a d’autre choix que de se souvenir, peut-être, qu’un jour ils étaient unis. Le film de fiction parcourt des villages palestiniens et offre une métaphore du conflit israelo-palestinien de ces dernières décennies.

Le FFFA de Noisy-le-Sec

Le FFFA de Noisy-le-Sec est « le petit frère » du Festival du film franco-arabe d’Amman, en Jordanie. Depuis 22 ans, ce dernier met en lumière « les liens unissant le « Grand Moyen-Orient » et la France, en encourageant les échanges et le dialogue entre les cultures ».

La compétition met à l’honneur des fictions et des documentaires avec le Prix du Public de la Meilleure Fiction et celui du Meilleur Documentaire.  Deux Prix du Jury seront remis celui de la Meilleure Fiction et du Meilleur Documentaire; Les lauréats  auront l’opportunité de présenter leurs courts-métrages au Festival du film franco-arabe d’Amman en 2022.

Pour plus d’informations sur l’actualité audiovisuelle en France, cliquez ici.

Sources: arabnews.fr, fffa.noisylesec.fr, leparisien.fr, france-palestine.org

Lien Permanent pour cet article : https://mediterranee-audiovisuelle.com/fffa-2021/