Tunisie / Le nouveau film de Kaouther Ben Hania

Kaouther Ben Hania, réalisatrice tunisienne de Le Challat de Tunis (2013), Zaineb n’aime pas la neige (2016) et La Belle et la Meute (2017) prépare un nouveau long-métrage, L’Homme qui a vendu sa peau. Son équipe s’est déplacée entre la Tunisie, la Belgique et le sud de la France pour réaliser ce tournage.

Kaouther Ben Hania
Image promotionnelle de L’homme qui a vendu sa peau

Après avoir abordé dans ses trois précédentes œuvres, les rapports entre femmes et hommes, Kaouther Ben Hania raconte ici l’histoire de Sam Ali.
Sam est un réfugié syrien qui s’enfuit au Liban pour échapper à la guerre. Afin de pouvoir voyager en Europe et retrouver l’amour de sa vie à Paris, cet homme accepte de se faire tatouer le dos par l’un des artistes contemporains les plus en vue du moment. Mais à la suite de cet événement, sa vie change. Il n’est plus seulement un homme, mais il devient une œuvre reconnue sur le marché de l’art.

Yahya Mahayni (Opium, 2016), Monica Bellucci (Malena, 2000, La Passion du Christ, 2004), ou encore Koen de Bouw (Menace sur la Maison Blanche, 2016) sont quelques un des acteurs réunis dans ce projet.
Il a été produit par Tanit Films (France), Cinétéléfilms (Tunisie), Twenty Twenty Vision (Allemagne), Kwassa Films (Belgique) et Laika Film & Television (Suède), en coproduction avec le Canadien Guillaume Rambourg, Metafora Production (Istanbul) et les frères tunisiens Lassaad et Rafik Kilani.

Ce long-métrage, qui a reçu le soutien d’Eurimages en mars 2019, est désormais en post-production.

Sources :
http://www.allocine.fr
http://cinema.marseille.fr
https://cineuropa.org
https://www.imdb.com
http://www.lefilmfrancais.com

Autres articles sur la Tunisie

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/tunisie-le-nouveau-film-de-kaouther-ben-hania/