Méditerranée / Le point sur les palmarès de fin d’année

Outre le PriMed qui s’est achevé le 12 décembre à Marseille, plusieurs festivals méditerranéens ont rendu leurs palmarès ces derniers jours. Tour d’horizon à Annaba, Bruxelles et Marrakech.
Pour son retour après une longue césureDégradé, le Festival d’Annaba du Film Méditerranéen a attribué l’Annab d’Or à une comédie noire palestinienne, “Dégradé”, réalisé par Arab et Tarzan Nasser. Le casting féminin du film, mené par Hiam Abbass, a également reçu un Prix collectif d’interprétation. Merzak Allouache repart d’Annaba avec le Prix du Jury pour “Madame Courage”. Les spectateurs algériens ont de leur côté attribué le Prix du Public à “Lettres de Cerises”, une histoire d’amour épistolaire signée par la Syrienne Sulaf Fawakherdji.
sivasA Bruxelles, le 15ème Festival Cinéma Méditerranéen a été séduit par un film turc, “Sivas” de Kaan Müjdeci, remporte le Grand Prix du Jury et le Prix du Jury Jeune. Il suit la relation, dans les campagnes de l’Anatolie, entre un jeune garçon et un chien de combat accidentellement blessé. Le film tunisien “A peine j’ouvre les yeux” de Leyla Bouzid récolte trois trophées en Belgique : Mention spéciale du jury, Prix de la Critique et Prix du Public.
festival-de-marrakech-very-big-shot-un-premier-film-hashement-bien-fichu,M285500Enfin, le Festival de Marrakech a accueilli comme à l’accoutumée un plateau de stars du septième art pour sa 15ème édition. Le jury présidé par le réalisateur américain Francis Ford Coppola a donné sa préférence à un film libanais, “Very Big Shot” de Mir-Jean Bou Chaaya, une comédie dont le scénario mêle trafic de drogue et cinéma amateur.

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/mediterranee-le-point-sur-les-palmares-de-fin-dannee/