Liban / Collection de films « made in Lebanon » pour Netflix

La plateforme de streaming américaine a décidé de lancer le 19 octobre dernier, une collection de films « made in Lebanon ». Ce choix a été fait pour donner « un aperçu des luttes, des espoirs et des rêves des Libanais » alors que le pays traverse depuis un an une crise politico-économique.

La collection « made in Lebanon » est composée de 19 films. Parmi eux on retrouve quatre œuvres réalisées par Maroun Bagdadi, Hors la vie (1991), Petites guerres (1982), Whispers (1980), We are all for the Fatherland (1979) et Beyrouth O Beyrouth (1975). Netflix a ainsi indiqué que « C’est la première fois que ces films restaurés sont diffusés sur un service de streaming dans le monde, 30 ans après leur dernière diffusion internationale en VHS ».

Lebanon
Affiche d’Hors le vie de Maroun Bagdadi

D’autres réalisateurs libanais intégreront la plateforme à l’image de Philippe Aractingi avec ses films Bosta (2005), Listen (2017), Sous les bombes (2008), et Héritages (2014).
Ou encore Lucien Bourjeily avec son premier long-métrage Le Déjeuner (2017). Le réalisateur dépeint dans ce film la société libanaise. Dans ce huis clos, les non-dits et les faux semblants d’une famille libanaise finissent par raviver les tensions dissimulées jusque là.

Sources :
https://www.lavoixdunord.fr
https://www.lefigaro.fr
https://www.lorientlejour.com

Autres articles sur le Liban

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/liban-collection-de-films-made-in-lebanon-pour-netflix/