Grèce / Soutien de l’ERT au cinéma

L’ERT, la télévision publique grecque, vient de présenter les nouvelles productions et coproductions grecques qu’elle va soutenir financièrement. Le montant total de l’aide est de 714 000 euros. Cette somme correspond au pourcentage de revenus que les diffuseurs doivent donner au cinéma selon la réglementation grecque. Douze projets vont être soutenus par la société de radiodiffusion hellénique.

ERT

Parmi les longs-métrages retenus, quatre sont des fictions, deux des coproductions internationales, et cinq des documentaires. Les fictions vont bénéficier d’un total de 410 000 euros. En ce qui concerne les coproductions internationales, elles vont recevoir 60 000 euros de l’ERT. Parmi elles : le second long-métrage de la réalisatrice Margot Schaap, Quicksand, produit par la société grecque Homemade Films. Cette œuvre a été présentée en novembre dernier à l’Agora du Festival international du film de Thessalonique.
Window to the Sea de Miguel Ángel Jiménez. Produit par la société grecque Heretic, ce film a été tourné sur l’île de Nisyros.

Enfin, les documentaires vont être soutenus à hauteur de 175 000 euros. Le producteur et réalisateur Angelos Rallis va en profiter pour son film Mighty Afrin distingué lui aussi lors de l’Agora du Festival du documentaire de Thessalonique. Les caméras suivent Afrin, une orpheline de 12 ans confrontée à un avenir incertain le long du Brahmapoutre. Fuyant sa maison elle se met à la recherche d’un père qu’elle n’a jamais connu.

Les autres documentaires concernés sont Sundays d’Alethea Avramis (produit par la société Heretic) qui met en lumière les secrets de son père, un prêtre grec orthodoxe ayant exercé aux États-Unis.
Queen of the Deuce de Valerie Kontakos (produit par Exile Films) raconte l’histoire de Chelly Wilson, une femme très controversée. Le documentaire retrace sa vie, depuis sa jeunesse en tant que femme juive grecque avant la Seconde Guerre mondiale jusqu’à son ascension dans le circuit pornographique de Times Square dans les années 70.
Mais aussi Cucina Povera d’Alexandros Merjouris (d’Anemon Productions) et To Vrady Ypochorei de Timon Koulmasis (produit par KaBel).

Sources :
https://cineuropa.org

Autres articles sur la Grèce

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/grece-soutien-de-l-ert-au-cinema/