Grèce / Lauréats de l’Agora du Thessaloniki documentary festival

Initialement programmée du 5 au 15 mars, la 22e édition du Thessaloniki documentary festival a été reportée. Mais certaines activités liées à cette dernière n’ont pas été suspendues à l’image de l’Agora, la branche développement du festival.

Agora Thessaloniki documentary fetival

L’Agora Doc Market s’est ainsi entièrement déroulée en ligne et a décerné des prix à différentes œuvres. Plusieurs projets méditerranéens ont ainsi été récompensés :

Le film italien Un emploi stable de Mattia Colombo et Gianluca Matarrese :

Co-produit par Altara Films et Bocalupo Films, il a remporté deux distinctions. Il a d’abord été jugé meilleure présentation en remportant le prix du Thessaloniki Pitching Forum. Puis il a aussi décroché le prix de l’atelier de cinéma Doc Lab de l’IMF Script 2. Un emploi stable retrace le parcours d’« un bus rempli d’infirmières du sud de l’Italie qui se déplacent pour tenter leur chance dans une compétition pour un emploi dans les grands hôpitaux du Nord, où il n’y a qu’une poignée de postes pour des milliers de candidats ».

Le projet grec L’Afrique puissante d’Angelos Rallis :

Il a été honoré du prix ERT – Thessaloniki Pitching Forum. Ce documentaire fait le récit du passage à l’âge adulte grâce à l’histoire d’Afrin, une orpheline de 12 ans qui fait face à un avenir incertain au Bangladesh.

La coproduction franco-ukrainienne Expédition 49 d’Alisa Kovalenko :

Produite par East Roads Films et Trueman Production, elle a gagné le Beldocs Networking Award. Ce projet qui est en cours de développement, retrace l’histoire de Valentyn Scherbatchev, un alpiniste ukrainien qui veut laisser un héritage pour sa dernière expédition.

Le long-métrage libanais Q de Jude Chehab :

Produit par Chehab Films, il a reçu le prix de la post-production et celui de Visions du Réel.

L’Épopée d’une pierre de Sean Wang :

Co-produit par une société hollandaise (Muyi Film), chinoise (Blackfin), française (Little big story) et une grecque (Anemon Productions), ce projet a reçu un prix pour sa musique. Ce film est réalisé en partenariat avec ARTE, ERT, NHK et RTS.

Le pays du lait et du miel, long-métrage espagnol de Gonzalo Recio :

Produit par Zerkalo Films, ce long-métrage a, grâce au jury de l’Agora, reçu une aide du Greek Film Center. Les réalisateurs dépeignent la vie de personnages qui subissent les conséquences des conflits en ex-Yougoslavie. Dans leur documentaire, ils mettent aussi en lumière la situation des réfugiés syriens en Grèce.

Les annonces de remise des prix sont à retrouver ici et ici.

Sources :
https://cineuropa.org
https://www.filmfestival.gr

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/grece-laureats-de-lagora-du-thessaloniki-documentary-festival/