«

»

Imprimer ce Article

Algérie / La justice suspend le rachat du groupe El Khabar

Issad Rebrab

Issad Rebrab

A la suite de la plainte déposée par le Ministère algérien de la Communication en avril dernier, le tribunal administratif de Birmandreis s’est prononcé le 15 juin pour un gel du rachat du groupe de médias El Khabar par Ness Prod, filiale du groupe Cevital appartenant à l’homme d’affaires Issad Rebrab.
La transaction, conclue le 14 mars, prévoyait le rachat par M. Rebrab de 80% des actions d’El Khabar pour 40 millions d’euros. Cette revente devait ainsi lui permettre de devenir propriétaire du quotidien El Khabar et de la chaîne de télévision KBC.
Or Issad Rebrab possède déjà un autre grand quotidien du pays, Liberté. C’est ce détail qui a permis à la justice algérienne de justifier la suspension de la transaction en utilisant l’article 25 du Code de l’Information : «Une même personne morale de droit algérien ne peut posséder, contrôler ou diriger qu’une seule publication périodique d’information générale de même périodicité éditée en Algérie».
Le groupe El Khabar, qui regroupe également une imprimerie et une société de diffusion, fait actuellement face à des difficultés financières avec la baisse de ses revenus publicitaires. Le quotidien El Khabar, l’un des plus lus du pays, a vu son tirage diminuer récemment, tandis que la chaîne KBC, créée il y a deux ans, creuse un déficit estimé à 200 000 euros par mois.
Sources : Geopolis, Afrik.com, Le Monde Afrique

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/algerie-la-justice-suspend-le-rachat-du-groupe-el-khabar/