Tunisie / 1ère édition du Festival du Premier Film Documentaire Méditerranéen

Festival du Premier Film DocumentaireLa première édition du Festival du Premier Film Documentaire Méditerranéen se déroule à la maison de la culture Ibn Rachiq de Tunis du 26 au 29 décembre. Ce festival a été créé par l’association Cinéma Documentaire Tunisien. Cette association est très active dans la promotion du cinéma documentaire. En effet, elle organise également le festival DocuMed – Regards documentaires méditerranéens qui s’attache à dresser un panorama de la création documentaire dans les pays du pourtour méditerranéen. Ce festival s’axe particulièrement sur la diffusion de documentaires de création et indépendants.

L’objectif principal du Festival du Premier Film Documentaire Méditerranéen est de découvrir et promouvoir les premiers films de réalisateurs émergents en leur donnant une visibilité auprès des spectateurs tunisiens. Sur les 1000 films reçus, seulement 24 ont été sélectionnés pour rejoindre la programmation. Ces documentaires traitent principalement des phénomènes de déplacements humains, et des conséquences des crises économiques et environnementales.

Le public tunisien pourra visionner de nombreux films inédits, courts et longs-métrages, venus du Maroc, d’Algérie, de France, de Turquie, de Tunisie, du Liban, d’Italie, de Grèce, d’Espagne, de Palestine, d’Egypte… Parmi la programmation, on retrouvera le documentaire franco-algérien Derwisha de Leïla Beratto et Camille Millerand. Les deux réalisateurs s’intéressent au quartier d’Alger, et plus précisément à une maison en chantier, lieu de passage de migrants en route vers l’Europe. Marco Paccarreda, avec Citta Giardino, nous emmènera quant à lui dans un centre d’aide pour migrants, situé dans l’arrière pays sicilien. Les spectateurs pourront également découvrir ou redécouvrir l’homme qu’était Franz Fanon à travers le film de Hassane Mzeine, Fanon hier, aujourd’hui.

Le festival se clôturera avec la projection d’Inner mapping, une œuvre franco-palestinienne signée Emad Ahmad et Stéphanie Latte Abdallah qui expérimente les limites territoriales de l’occupation en Palestine.

 

Sources: https://www.vinyculture.com , http://documedtunis.com

 

Lien Permanent pour cet article : https://mediterranee-audiovisuelle.com/tunisie-festival-du-premier-film-documentaire-mediterraneen/