Monténégro / CIRCLE Women Doc Accelerator à Cannes

CIRCLE Women Doc Accelerator est un programme de formation qui s’adresse aux réalisatrices et productrices d’Europe du Sud-Est. L’organisme a pu bénéficier d’une certaine visibilité durant le Docs-in-Progress de Cannes Docs. En effet, quatre projets d’anciennes élèves du CIRCLE ont été sélectionnés pour le Marché du Film en ligne.

CIRCLE Women est organisé par les sociétés serbes Wake Up Films et Pulsart, et par le festival monténégrin Underhill Fest. Ce programme est soutenu par le centre du film du Monténégro, le marché Co-Pro de DOK Leipzig, le centre audiovisuel croate, et les MEDIA Desk de Serbie, du Monténégro, de Croatie et de Slovénie.

CIRCLE Women Doc Accelerator
Les quatre films sélectionnés sont :

Woolman de Frederica Martino produit par Noura Cinema et Fargo Entertainment (Italie). Woolman est Nigel Thompson. Un expatrié britannique qui vit à Biella, en Italie. Cette ville était une des capitales de l’industrie textile avant que la crise ne frappe ce secteur. Nigel décide alors de créer un nouveau modèle de vente intitulé de « mouton à mouton » qui profite aux agriculteurs.

Lee Nechushtan raconte l’histoire de « Deux sœurs » (Two Sisters) : « Alors que sa sœur à Berlin veut épouser un réfugié nigérian de 30 ans son cadet, Shula, une survivante de l’Holocauste, remet en question son mariage arrangé depuis 60 ans. Ensemble et individuellement, les deux sœurs entreprennent un voyage de découverte de soi et finissent par remettre en question les normes sociales de la structure familiale ». Le film est produit par One Light Productions (Israël) et Elemage Pictures (Allemagne).

Dans In the Sweltering Sun (Sous un soleil de plomb), la réalisatrice Shorena Tevzadze fait une illustration absurde d’une Géorgie contemporaine dominée par les hommes, en équilibre entre les valeurs passées et les attentes futures. Pour cela, elle suit Giorgi, 13 ans, enfermé dans un camp aux allures de forteresse médiévale. Chaque jour, il est obligé de participer aux différentes activités patriotiques organisées par le fondateur du camp. Le long-métrage est produit par Diafilm (Géorgie).

Enfin Beauty of the Beast (La beauté de la bête) d’Anna Nemes aborde la beauté et le corps des culturistes féminines. Produit par ELF Pictures (Hongrie) le film a été récompensé de l’« Impact Award » lors du Docs-in-Progress de Cannes.

Sources :
https://www.doccircle.me
https://www.marchedufilm.com

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/montenegro-circle-women-doc-accelerator-a-cannes/