Méditerranée / Les candidats méditerranéens pour les Oscars 2017

Alors que les inscriptions pour l’Oscar 2017 du meilleur film en langue étrangère prennent fin aujourd’hui, la grande majorité des pays méditerranéens ont choisi le film qui les représenterait.

006fuocoammare-21unoproductions_stemalentertainement_lesfilmsdici_artefrancecine%c2%a6uma

Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi représentera l’Italie aux Oscars.

Seuls les films sortis sur leur territoire national entre le 1er octobre 2015 et le 30 septembre 2016 étaient éligibles. Une première sélection sera faite par l’Académie des Oscars d’ici la fin octobre parmi tous les films proposés. La liste finale des 5 films retenus pour la cérémonie des Oscars ne sera en revanche pas annoncée avant le 24 janvier prochain.

Voici les candidats qui ont été soumis à l’Académie :

  • Algérie : Le Puits de Lotfi Bouchouchi, qui a reçu 4 trophées au Festival d’Alexandrie 2015, dont celui du meilleur film arabe.

  • Bosnie : Mort à Sarajevo de Danis Tanovic, qui a été co-produit avec la France. Le film s’est fait remarquer à la Berlinale 2016 en remportant le Grand Prix du Jury.

  • Croatie : On the other side de Zrinko Ogresta, un drame serbo-croate vainqueur d’une mention spéciale à Berlin cette année.

  • Egypte : Clash de Mohamed Diab. Projeté à Cannes (Un Certain Regard) en mai dernier, il retrace les émeutes de 2013 faisant suite à la destitution de Mohamed Morsi. Tout est filmé de l’intérieur d’un fourgon de police.

  • Espagne : Julieta de Pedro Almodovar, l’histoire d’une mère qui retrouve la trace de sa fille,  partie sans donner de nouvelles pendant 12 ans.

  • Grèce : Chevalier d’Athina Rachel Tsangari, un huis-clos dans un yacht bloqué en Mer Egée pour cause d’avarie mécanique.

  • Israël : Sand storm d’Elite Zexer, une histoire de mariage polygame dans un petit village bédouin.

  • Italie : Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi, documentaire centré sur le médecin chargé d’ausculter tous les migrants arrivant sur l’île de Lampedusa. Le film a remporté l’Ours d’Or au dernier Festival de Berlin.

  • Jordanie : 3000 nights de Mai Masri, l’histoire d’une Palestinienne emprisonnée à tort et qui accouche derrière les barreaux. Il s’agit d’une coproduction avec la France, la Palestine et le Liban.

  • Liban : Very big shot de Mir-Jean Bou Chaaya, un thriller sur fond de trafic de drogue.

  • Maroc : A mile in my shoes de Said Khallaf. Elu meilleur film marocain au dernier Festival de Tanger, il suit un enfant des rues qui veut se venger de la société.

  • Palestine : The idol de Hany Abu Assad, une adaptation de la vie de Mohammed Assaf, ancien réfugié dans un camp de Gaza qui a remporté le concours de chant Arab Idol.

  • Roumanie : Sieranevada de Cristi Puiu, une réunion de famille qui tourne au règlement de comptes. Le film était en sélection officielle à Cannes cette année.

  • Tunisie : A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid, portrait de la jeunesse tunisienne peu avant la Révolution de jasmin. Il a notamment remporté le Prix du Public au Festival de Venise.

  • Turquie : Cold of Kalandar de Mustafa Kara, l’histoire d’un éleveur des montagnes qui décide d’inscrire l’une de ses bêtes à un concours de taureaux.

Et aussi : Chromium de Bujar Alimani (Albanie), Earthquake de Sarif Andreasyan (Arménie), Losers d’Ivaylo Hristov (Bulgarie), Elle de Paul Verhoeven (France), Home sweet home de Faton Bajraktari (Kosovo), The liberation of Skopje de Rade et Danilo Serbedzija (Macédoine), The black pin d’Ivan Marinovic (Monténégro), Train driver’s diary de Milos Radovic (Serbie), Houston we have a problem de Ziga Virc (Slovénie)…

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/mediterranee-les-candidats-mediterraneens-pour-les-oscars-2017/