Maroc / 16ème édition du Festival National du Film de Tanger

festival-tanger-2015Pour la 16ème édition du Festival national du film (FNF) de Tanger qui s’est déroulée du 20 au 28 février derniers, 15 longs-métrages (fiction et documentaire) et 15 courts-métrages étaient en compétition. Face à la quantité des films produits au Maroc, le Comité d’Organisation a décidé de limiter à 15 le nombre des longs métrages en compétition. Pour la sélection de ces Longs métrages (fiction ou documentaire), une Commission a été constituée à l’initiative de Sarim Fassi Fihri, Directeur du Centre Cinématographique Marocain et Président du Comité d’organisation du Festival. La réalisatrice maroco-irakienne Tala Hadid, a reçu, pour son premier long métrage « La Nuit entr’ouverte » le Grand prix du long-métrage ainsi que le Prix de la critique long-métrage. Pour les 15 courts métrages, ils ont été choisis parmi les 54 inscrits par une commission présidée par le réalisateur Azelarabe Alaoui. C’est le film « Les poissons du désert » de Alaa Eddine Aljem qui a remporté le Grand prix du court-métrage et le Prix de la critique court-métrage. Le palmarès est consultable ici.

Cet évènement a aussi été ponctué par trois tables rondes sur le secteur cinématographique national sur les thèmes suivants : « Du bon usage de l’avance sur recettes », « Les mesures d’incitations fiscales pour la production cinématographique et audiovisuelles dans le monde » et « La coproduction hispano-marocaine : Bilan et perspectives » où la nécessité de promouvoir la coproduction cinématographique a été soulignée par les professionnels du cinéma marocain et espagnol, des débats et des activités parallèles ainsi que la présentation du bilan cinématographique au titre de l’année 2014. Sarim Fassi Fihri a annoncé un montant record des investissements dans les productions cinématographiques et télévisuelles tournées au Maroc en 2014, environ 1,17 milliards de dirhams a été généré par le tournage des productions étrangères contre 220,90 millions de dirhams en 2013. Il précise que cette augmentation est due à la stabilité politique du Maroc par rapport aux autres pays de la région, ainsi qu’à l’existence d’une véritable industrie cinématographique.

Un hommage a été rendu à deux vétérans du cinéma marocain, la comédienne Malika El Omari et le critique de cinéma Mohamed Gallaoui.

Sources: libe.ma, lejournaldetanger.com, lematin.ma et les communiqués du CCM

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/maroc-16eme-edition-du-festival-national-du-film-de-tanger/