Grèce / Le gouvernement veut aussi réguler le marché publicitaire

Après avoir lancé un appel d’offres qui va prochainement réduire le nombre de chaînes privées dans le paysage audiovisuel grec, le gouvernement d’Alexis Tsipras envisage désormais la création d’une régie publicitaire nationale.

Le siège du Parlement grec

Le siège du Parlement grec

Cette structure aurait le monopole sur la commercialisation d’espaces publicitaires et serait l’intermédiaire unique entre les entreprises et les chaînes de télévision du pays, comme l’a expliqué le Ministre d’Etat Nikos Pappas le vendredi 8 juillet.

Le gouvernement, qui a lancé une consultation publique le 1er juillet sur le projet de loi, estime que cette mesure permettrait de rendre le marché plus transparent et de lutter contre l’évasion fiscale.

Dans un communiqué publié conjointement le 8 juillet, les principales agences publicitaires et chaînes privées du pays ont manifesté leur inquiétude et dénoncé une «ingérence injustifiée et sans précédent dans les secteurs de la publicité et de la télévision».

Les chaînes privées paient actuellement une taxe de 20% sur leurs recettes publicitaires, un impôt qui a été mis en place durant la crise de la dette publique grecque. Le projet de loi, s’il était adopté, ferait grimper la taxe à 30%.

Sources : Reuters, Financial Times

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/grece-le-gouvernement-veut-aussi-reguler-le-marche-publicitaire/