Espagne / Le voyage de Salka, In No Man’s Land

Durant la 23e édition du film documentaire de Barcelone, le cinéaste catalan Xavi Herrero a présenté son nouveau long-métrage Salka, In No Man’s Land. Dans son cinquième film, le réalisateur invite son public à suivre la route prise par Salka.

Salka, In No Man's Land
Affiche de Salka, In No Man’s Land

Salka vit en Mauritanie, un des pays les plus pauvres au monde. Espérant un futur meilleur, elle décide d’émigrer en Europe et commence alors son voyage. Déguisée en garçon, elle monte à bord du train SNIM, ou train du désert, afin d’atteindre la côte Atlantique. Durant des centaines de kilomètres, elle traverse le désert sous des températures pouvant atteindre 50°C. Son voyage n’est pas sans danger, puisque la zone frontalière entre la Mauritanie et le Sahara occidental, est un vrai « no man’s land », où les incursions de l’armée marocaine sont constantes.

Dans les wagons du SNIM, les matériaux industriels côtoient les individus à la recherche d’un nouvel avenir. Le silence se lit sur les visages. Pratiquement aucun dialogue ne vient troubler la bande sonore. La parole vient seulement hors-champ, avec la lecture de différents poèmes sahraouis qui rythment le voyage.

Bande annonce

Salka, In No Man’s Land est une production mauritanienne et espagnole (Ibizacinefest). Elle a été réalisée avec le soutien des ONG N.A.D., Proyecto Colibri, et Un lápiz, un dibujo. Le documentaire est en arabe, français et espagnol.

Sources :
https://en.ibizacinefest.com
https://docsbarcelona.com
http://www.film-documentaire.fr

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/espagne-le-voyage-de-salka-in-no-mans-land/