Serbie / Des financements en hausse pour attirer les productions internationales

Le budget annuel octroyé aux incitations financières à la production pour l’année 2019 a été fixé à 7,5 millions d’euros, contre 6,7 millions en 2018.

Ce programme offre des remises de 25% aux producteurs étrangers qui tournent sur le sol serbe. Lancé en 2016, plus de 100 projets en ont bénéficié depuis sa création.

Les dépenses de production dues à cette politique d’incitations fiscales s’élèvent à 35,3 millions d’euros en 2018. Durant la même année, 11 longs-métrages internationaux ont été tournés en Serbie. Parmi eux, on compte la production chinoise Belgrade Escape ou encore Uri: The Surgical Strike, du réalisateur indien Aditya Dhar.

Grâce au régime sans visa mis en place pour l’Inde et la Chine, les producteurs de ces deux pays s’intéressent de plus en plus à la Serbie pour leurs prises de vue. Deux films américains ont également été tournés en Serbie en 2018: The White Crow, de Ralph Fiennes et le film d’horreur Crawl d’Alexandre Aja.

Afin de doter Belgrade d’infrastructures plus compétitives, 50 millions d’euros vont être investis dans les installations d’Avala Film, principale société de production de l’ex Yougoslavie située dans le quartier de Košutnjak. Fondée en 1946, elle a été rachetée par les sociétés Sebra et Feel Max. Renommée Avala Studios, ses espaces seront opérationnels d’ici 2022-2023.

Sources: http://www.filminserbia.com , https://www.ekapija.com, https://www.blic.rs

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/serbie-des-financements-en-hausse-pour-attirer-les-productions-internationales/