Espagne / SEMINCI – Semaine Internationale de Cinéma de Valladolid

Le festival Seminci a eu lieu du 20 au 27 octobre à Valladolid. Le programme était riche avec 70 longs-métrages et 50 courts-métrages en compétition, concourant dans diverses catégories (sélection officielle, documentaire espagnol, changement climatique, jeune public, etc). Le jury de la sélection officielle était présidé par le cinéaste portugais Miguel Gomes, réalisateur de Tabou et du triptyque Les mille et une nuits.

Seminci

Le thriller espagnol présenté en sélection officielle et diffusé en avant-première mondiale, Tu Hijo de Miguel Angel Vivas, a ouvert la 63ème édition du festival dédié au cinéma d’auteur. En compétition également, Jaulas de Nicholas Pacheco, Dogman de Matteo Garone, qui sortira sur les écrans espagnols le 9 novembre prochain, ou encore Magical Nights de Paolo Virzi.

Des rétrospectives ont permis aux spectateurs de découvrir ou redécouvrir des œuvres en salle. Parmi elles, une sélection de 21 films américains des années 1990, une rétrospective consacrée au cinéma portugais du 21ème siècle et enfin un retour sur l’œuvre du cinéaste iranien Mohammad Rasoulof. Le cinéma espagnol, quant à lui, n’était pas en reste avec 71 productions espagnoles diffusées durant la semaine du festival. Seminci a également donné une place de choix à la section jeune public avec la projection de 17 films. Son directeur, Javier Angulo, a indiqué que l’objectif du festival vis-à-vis des jeunes spectateurs était de « leur donner l’envie de voir des films sur grand écran« .

Divers événements ont été organisés pour les professionnels. Pour n’en citer que deux: une rencontre entre femmes productrices espagnoles avec une trentaine de participantes; et une seconde rencontre entre réalisateurs et distributeurs pour que les 22 films du festival n’ayant pas de distributeurs en Espagne en trouvent un.

Une avant-première mondiale a clôturé le festival samedi 27 octobre: la projection du film Head Full Of Honey du réalisateur allemand Til Schweiger, dans lequel se côtoient Jacqueline Bisset et Matt Dillon.

Le grand gagnant du Festival International du Film de Valladolid est le canadien Philippe Lesage qui a remporté le prix le plus prestigieux, le Golden Spike, avec son film Genèse. Il a également raflé le prix de la mise en scène et son acteur, Théodore Pellerin, s’est vu attribuer le prix du meilleur acteur.

 

Le palmarès complet est à retrouver ici.

 

Sources: El Norte de Castilla, Spain.info

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/seminci/