Maroc / Nabil Ayouch tourne « Positive School »

Nabil Ayouch a débuté le tournage de son prochain film Positive School à Casablanca le 16 juillet dernier.

Nabil Ayouch

Découvert avec le film Mektoub au Forum de la Berlinale en 1999, le cinéaste franco-marocain a été récompensé deux ans plus tard dans de nombreux festivals pour son long-métrage Ali Zaoua, prince de la rue. Deux de ses films, Les chevaux de Dieu et Much Loved, ont été sélectionnés à Cannes.

Après la sortie en février de son 7ème long-métrage, Razzia, Nabil Ayouch s’intéresse au monde du hip hop et du rap.

Positive School se déroule dans le centre culturel « Les étoiles de Sidi Moumen », situé à Casablanca dans le quartier du même nom et fondé par le réalisateur. Il met en scène des acteurs non-professionnels, dont l’ancien rappeur Anas qui donne la parole aux enfants et leur apprend à s’exprimer à travers la danse hip hop et le rap.

Nabil Ayouch s’est inspiré de la Maison des Jeunes et de la Culture de Sarcelles qu’il fréquentait adolescent pour le décor de son film. Il qualifie ce dernier de « comédie musicale hip hop » et précise qu’il y aura  » une certaine forme de naturalisme dans la manière de filmer les chorégraphies, les corps et la parole« . Le tournage prendra fin en janvier 2019. Le film est produit par Ali N’ Productions (Maroc) et Les films du Nouveau Monde (France).

 

Sources: Cineuropa, Huffpostmaghreb

 

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/nabil-ayouch-tourne-positive-school/