«

»

Imprimer ce Article

Maroc / Un décret pour attirer les productions étrangères

Le gouvernement marocain a adopté le jeudi 27 juillet un projet de décret visant à encourager le tournage de productions étrangères dans le pays.

La saison 3 de la série française « Le bureau des légendes » a été tournée en partie au Maroc en 2016

Le décret en question prévoit la mise en place d’une mesure fiscale qui permettra aux sociétés de production de récupérer 20% de leurs dépenses effectuées au Maroc dans le cadre du tournage d’une fiction (film, téléfilm ou série).

Afin d’être éligible à cette subvention, une somme minimale de 10 millions de dirhams (environ 900 000 euros) doit être dépensée sur place, et au moins 18 jours de travail sur le sol marocain doivent être comptabilisés.

Interrogé par l’AFP, le Président du Centre Cinématographique Marocain (CCM) Sarim Fassi-Fihri a expliqué que la mise en application du décret est attendue pour octobre 2017 «au plus tard». Selon lui, cette mesure devrait «tripler le nombre de productions étrangères» dans le pays.

Il estime également que le décret va «aider à la formation de techniciens marocains qui pourront profiter de l’apport technologique de ces studios étrangers, qui eux-mêmes engagent des techniciens marocains lors de leurs tournages».

En 2016, 700 autorisations de tournage ont été accordés à des productions étrangères. 24 longs-métrages étrangers ont ainsi été tournés au Maroc l’an dernier, rapportant au total à l’Etat 138 millions de dirhams (13 millions d’euros).

Les productions françaises ont été particulièrement nombreuses à s’installer au Maroc en 2016, que ce soit au niveau des longs-métrages («Les fantômes d’Ismaël», «Au revoir là-haut», «Razzia»…) ou des séries TV («Le Bureau des légendes», «Kaboul kitchen», «Les hommes de l’ombre»…).

Sources : AFP, Bladi, Le Point, Al Huffington Post, France TV Info

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/maroc-decret-productions-etrangeres/