«

»

Imprimer ce Article

Liban-Syrie / Le projet « Films de réfugiés »

réfugiés

Le projet « Films de réfugiés » financé par l’ONG belge SB overseas, permet à une trentaine de jeunes réfugiés syriens de s’initier à l’art du cinéma.

Ils ont entre 9 et 14 ans et vivent dans le camp de Chatila au sud de Beyrouth. Ce camp datant de 1948, accueille près de 10000 réfugiés palestiniens auxquels s’ajoutent les réfugiés syriens depuis 2011.

Durant six semaines, une trentaine de jeunes syriens ont la possibilité de tenir une caméra et de s’improviser actrices/acteurs.

Ce programme est encadré par Aphra Evans, une enseignante britannique en charge de l’écriture des scripts puis de Shiyam Jones, réalisateur britannico-autrichien, qui accompagne les jeunes cinéastes dans la réalisation. D’après lui: «Les caméras occidentales se concentrent toujours sur les enfants syriens. Nous avons voulu inverser la donne et mettre ces enfants derrière la caméra.»

Ce projet qui s’étend jusqu’au début du mois de juillet 2017 a déjà vu naître six courts-métrages dont une histoire d’amour (Trahison à Beyrouth) et un film d’horreur avec des sorcières. A terme, tous ces petits films devraient être réunis en un seul, pour produire un documentaire mettant en lumière la créativité de ces jeunes syriens dans le camp de Chatila.

Sources : franceinfo, 20minutes, sboverseas.org, La Croix

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/liban-syrie-projet-films-de-refugies/