Liban / Décès de la réalisatrice Jocelyne Saab

L’artiste libanaise Jocelyne Saab s’est éteinte lundi 7 janvier à Paris à l’âge de 70 ans. Née le 30 avril 1948 à Beyrouth, elle fait des études de sciences économiques à Paris. De retour dans sa ville natale, elle est embauchée par l’écrivaine Etel Adnan au sein du journal Al Safa. C’est ainsi qu’elle débute sa carrière de journaliste. Elle réalise un important travail en tant que reporter de guerre. Elle couvre, à travers des films documentaires, les conflits des pays du Moyen-Orient (Irak, Iran, Liban…).

En 1975, elle dirige et produit son premier film: Le Liban dans la tourmente. Traitant de la guerre au Liban, il est censuré dans son propre pays, tandis qu’il est diffusé sur les écrans français. Etel Adnan dira du film: « C’est un film extraordinaire. Il saisit le milieu libanais qui a donné lieu à cette guerre comme aucun document jamais écrit ou filmé la concernant. »

Elle continue à dresser le portrait du conflit libanais et de ses conséquences dans un triptyque composé de Beyrouth, jamais plus (1976), Lettre de Beyrouth (1978) et Beyrouth ma ville (1982).

Quelques années plus tard, en 1985, elle se tourne vers le cinéma de fiction avec la réalisation de L’adolescente sucre d’amour / Une vie suspendue. Présenté à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes, ce film nous raconte une histoire d’amour dans un Beyrouth en guerre. Jocelyne Saab réalise trois autres films de fiction, dont Dunia, en 2005. Ce film fera scandale en Egypte à cause de son sujet, l’excision.

Elle crée en 2013 le Festival International du Film de Résistance Culturelle qui se déroulera durant 3 ans dans différentes villes libanaises (Tripoli, Zaleh, Tyr et Beyrouth). Figure majeure du nouveau cinéma libanais, Jocelyne Saab est également photographe et plasticienne. Ses œuvres sont exposées dans le monde entier (Bruxelles, Singapour, Paris, Istanbul…). En juin 2018, le Macam, le musée d’art moderne et contemporain d’Alita (Liban) consacre une rétrospective à son travail de photographe et de vidéaste.

Sources: https://libnanews.com, https://www.lorientlejour.com, http://kapitalis.com

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/liban-deces-de-la-realisatrice-jocelyne-saab/