Grèce / Agression du journaliste Thomas Iacobi lors d’une manifestation à Athènes

Le journaliste grec Thomas Iacobi s’est fait agresser dimanche 20 janvier. Il couvrait une manifestation organisée pour dénoncer le nouveau nom choisi par les députés grecs le 25 janvier dernier, pour désigner la république de Macédoine, « Macédoine du Nord ». Elle réunissait entre 60 000 et 100 000 personnes.

Thomas Iacobi a reçu plusieurs coups au visage de la part de sympathisants du parti d’extrême droite, Aube dorée, après avoir été reconnu comme le co-auteur du film Aube dorée: une affaire personnelle.

Ce documentaire, réalisé par Angélique Kourounis en 2016, s’intéresse au parti grec ultranationaliste et néonazi. Il est le fruit d’une enquête de plus de deux ans. Récompensé par de nombreux prix, dont le Prix Averroès Junior de la 20ème édition du PriMed , décerné par un jury de lycéens issus de l’ensemble du pourtour méditerranéen.

Photogramme extrait du film « Aube dorée: une affaire personnelle »

Correspondant pour plusieurs médias internationaux, dont le journal La Croix et le site Econostrum, Thomas Iacobi avait reçu des menaces de mort suite à la sortie du documentaire, tout comme Angélique Kouroumis.

Il n’est pas le seul journaliste à s’être fait agresser lors de la manifestation du 20 janvier. D’autres journalistes ont également reçu des coups et 25 policiers ont été blessés.

Sources: https://www.econostrum.info, https://www.la-croix.com

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/grece-agression-du-journaliste-thomas-iacobi-lors-dune-manifestation/