France / Sortie de « L’Homme Dauphin, sur les traces de Jacques Mayol »

En 1988, sort Le Grand Bleu, un film tourné en méditerranée qui s’inspire de l’histoire de Jacques Mayol. Ce plongeur, le premier à descendre à 100 mètres de profondeur en apnée, était aussi un amoureux de la nature et des dauphins. Il a influencé plusieurs générations et a révolutionné notre rapport à la mer. Ce nouveau film permet un voyage sur les traces de ce précurseur de la cause écologique, pour découvrir ce que fût sa vie et quel héritage il a laissé derrière lui.

Né en 1927 à Shanghaï, Jacques Mayol apprend à plonger dans les mers du Japon. En 1939 il s’installe avec sa famille à Marseille puis voyage beaucoup. Dans sa vie professionnelle, son travail au Seaquarium de Miami lui permet de rencontrer le dauphin Clown qui va changer le cours de sa vie. Il établit ensuite successivement des records de profondeur de plongée en apnée jusqu’à 105 mètres. En 1986, il sort son livre largement autobiographique, Homo Delphinus suivi de près de la sortie du film « Le Grand Bleu » de Luc Besson, présenté en ouverture du festival de Cannes qui enregistre 9,2 millions d’entrées en France. En 2001 Jacques Mayol se suicide dans sa maison sur l’Ile d’Elbe, à l’âge de 74 ans.

D’après le réalisateur, Lefteris Charitos « ce film est l’histoire d’un homme charismatique ayant partagé sa vie entre la terre et l’eau, tout en nous sensibilisant à notre affinité avec la mer. Athlète, philosophe et aventurier, Jacques Mayol a voyagé à travers le monde. Il a réussi à convaincre de nombreux admirateurs de la nécessité de se reconnecter à la nature. Le film traite de sujets essentiels liés à la condition humaine : la mort, les limites physiques, notre retour vers Mère-Nature, les pièges de l’ambition personnelle et de la célébrité, l’équilibre du corps et de l’esprit au travers de la méditation… Tous ces thèmes liés à la vie de Jacques Mayol ont guidé le récit du documentaire. L’Homme Dauphin engage le spectateur tant par les sens que par les émotions Pour Mayol, chaque plongée était une tentative d’entrer en harmonie avec le corps et l’esprit. Nous partageons cette expérience, plongeant dans les grandes profondeurs, où tout est sombre, immobile, effrayant mais également paisible. Ce voyage sensoriel est rendu possible grâce à des techniques de tournage sous-marines modernes issues des meilleurs plongeurs mondiaux. »

En complément de la sortie cinéma du film L’Homme Dauphin, sur les traces de Jacques Mayol, une animation en Réalité Virtuelle est proposée sur demande avec Dolphin Man VR. C’est une immersion dans l’univers bleu et profond de l’apnée avec trois grands noms de la discipline qui s’inscrivent dans la lignée de Jacques Mayol. Réalisés par Benoît Litché, trois films invitent le spectateur à partager l’expérience sensorielle de la plongée en apnée en suivant William Trubridge, l’actuel détenteur du record du monde en apnée, Fabrice Schnöller, apnéiste, ingénieur et biologiste qui décrypte le langage des dauphins et des cachalots et Sara Campbell, ancienne championne d’apnée et professeure de yoga.

Le film sera diffusé à partir de la semaine du 30 mai dans divers cinémas du Sud de la France, pour plus d’informations cliquez ici

 

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/france-sortie-de-lhomme-dauphin-sur-les-traces-de-jacques-mayol/