France / Le festival de cinéma de L’institut du Monde Arabe revient après 11 ans d’absence

La Biennale des cinémas arabes de l’IMA a été une référence de 1992 à  2006. Elle a permis  de révéler des cinéastes arabes talentueux dont les films sont aujourd’hui présentés dans de prestigieux festivals internationaux . Par ailleurs, ce festival a été un moyen de sensibiliser le public français et européen à un cinéma souvent méconnu.

L’IMA relance le festival cette année après une absence de plus de dix ans. L’idée est de mettre en avant une nouvelle génération de cinéastes qui ont su être inventifs, courageux, qui ont choisi de raconter les  bouleversements sociopolitiques qui traversent les pays arabes ces dernières années. C’est l’occasion pour l’IMA de leur offrir un espace de liberté d’expression.

L’édition 2018 aura lieu en juin et sera présidée par l’actrice et réalisatrice palestinienne Hiam Abbas. Environ 70 films de genres différents y seront présentés. On retrouvera aussi 13 films récents en compétition officielle dont « The Reports on Sarah and Salim » du réalisateur palestinien Muayad Alayan, acclamé à Rotterdam et à Cannes.

Le jury comprendra l’acteur et réalisateur marocain Faouzi Bensaïdi, l’actrice saoudienne Fatima Al-Banawi et le producteur égyptien Mohamed Hefzi.

Le festival rendra un hommage à Jean Chamoun, pionnier du cinéma libanais et Mahmoud Zemmouri, acteur-réalisateur algérien tous deux décédés en 2017. Le cinéma Saoudien sera également mis en avant après la décision récente du pays de mettre un terme à 30 ans d’interdiction.

Sources : Site internet de l’IMA, Screen internationalIMA

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/france-le-festival-de-cinema-de-linstitut-du-monde-arabe-revient-apres-11-ans-dabsence/