«

»

Imprimer ce Article

Espagne / Le Gouvernement veut prendre le contrôle des médias catalans

Après l’activation samedi 21 octobre de l’article 155 de la Constitution espagnole visant à suspendre l’autonomie de la Catalogne, Madrid entend placer sous tutelle les médias publics catalans, dont la chaîne de télévision TV3.

TV3

Les employés de TV3 se sont réunis en assemblée lundi 23 octobre.

Cette mesure permettrait notamment au Gouvernement madrilène de nommer les nouveaux dirigeants de TV3 et de révoquer ceux en poste actuellement. Dans un communiqué d’une vingtaine de pages publié samedi, le Chef du Gouvernement, Mariano Rajoy, détaille les modalités de cette prise de contrôle et explique que des sanctions seront prises en cas de désobéissance aux nouveaux responsables de la chaîne.

Les employés de TV3 ont en retour annoncé leur intention de « ne pas reconnaître l’autorité » de Madrid sur les médias publics catalans. Ils se sont réunis pour signer un manifeste publié lundi 23 octobre dans la soirée. Les salariés y réaffirment leur refus de l’article 155, et dénoncent « la volonté du Gouvernement espagnol de contrôler le Gouvernement de la Généralité de Catalogne […] et de menacer le droit à l’information des citoyens en faisant irruption dans les médias publics catalans ».

Comme plusieurs association de journalistes, les rédactions de la RTVE (télévision publique espagnole) se sont montrées solidaires avec leurs confrères de TV3, en publiant elles aussi un communiqué dans lequel elles demandent « de la cohérence » au Gouvernement. Elles soulignent « le paradoxe qui réside dans la volonté de contrôler TV3 pour garantir la diffusion d’une information véridique, objective et impartiale, respectueuse du pluralisme politique, alors que dans le même temps cette exigence n’est pas respectée à la RTVE ».

Depuis l’intensification de la crise entre Madrid et la Catalogne, le pouvoir central accuse les médias publics catalans de diffuser une propagande indépendantiste. Mariano Rajoy a notamment reproché à TV3 une couverture partisane du référendum du 1er octobre sur l’indépendance de la Catalogne.

TV3 compte actuellement 2000 salariés, pour un budget annuel de 300 millions d’euros. Avec des parts d’audience de 11% en moyenne (25% pour les JT), elle est la chaîne la plus regardée en Catalogne.

Hormis TV3, le Gouvernement madrilène veut également mettre sous tutelle les autres médias contrôlés par la Généralité de Catalogne, à savoir 4 chaînes de télévision thématiques, 4 chaînes de radio dont Catalunya Radio, et l’agence de presse ACN. Le Sénat, dont la majorité est acquise au parti de Mariano Rajoy, doit valider la prise de contrôle d’ici le vendredi 27 octobre.

Sources : El Confidencial, Ara Info, Arrêt sur images, France Inter, RTBF, Le Monde

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/espagne-gouvernement-veut-prendre-controle-medias-catalans/