Catégorie PREMIÈRE ŒUVRE 2018

Le prix «Première Œuvre»  distingue le talent d’un réalisateur n’ayant pas réalisé plus de trois films en tout genre. Les œuvres produites dans le cadre d’une école ou d’une formation peuvent également concourir.
La durée du film doit être supérieure à 30 minutes. Voici les films sélectionnés pour participer à la 22ème édition du PriMed, le festival de la Méditerranée en images, du 25 novembre au 1er décembre 2018 à Marseille:

a seed for change

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR VOIR UN EXTRAIT


A SEED FOR CHANGE (LA GRAINE DU CHANGEMENT)

De Alexandros IKONOMIDIS

75 minutes, 2018
Production: Alexandros Ikonomidis

Pendant la crise économique, le cinéaste Alex Ikonomidis s’inquiète de ne plus pouvoir subvenir à ses besoins. N’ayant plus de revenus, il décide de prendre sa vie en main, en cultivant sa propre nourriture. Ainsi commence son périple à la recherche de semences agricoles naturelles et reproductibles. Une solution simple et individualiste, qui s’est pourtant vite avérée relever d’une problématique mondiale très complexe.

Bizerte

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR VOIR UN EXTRAIT


BIZERTE. HISTOIRE EN SPIRALE

De Michele COPPARI et Francesca ZANNONI

57 minutes, 2018
Production : Cosenude Media Projects

Bizerte, Tunisie. Un port où la terre africaine plonge abruptement dans la Méditerranée. La dernière ville d’Afrique, la plus au nord, à seulement 250 km de l’Italie.
Terre fertile et riche, port stratégique durant des siècles, Bizerte est une ville de casernes, de bases navales, de prisons. Bizerte, « Petit Paris » au temps de la colonisation française, est depuis 2011 prise en otage par les groupes d’islamistes radicaux.
Bizerte est Samar, jeune fille qui s’entraîne pour son prochain combat de boxe en espérant partir, Mohamed, écrivain qui a passé la moitié de sa vie en prison, Khaled, artisan chiite et opposant politique qui se prépare à l’action, ou encore Dhia, son cinéma et sa révolution.
Tous complices et victimes d’une histoire qui revient sous le signe de la violence. La ville tisse la trame du récit, elle-même complice et victime, douce et impitoyable.

des moutons et des hommes

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR VOIR UN EXTRAIT


DES MOUTONS ET DES HOMMES

De Karim SAYAD

79 minutes, 2017
Production : Close Up Films, Norte Productions

Habib, 16 ans, rêve de devenir vétérinaire. Mais alors qu’il a arrêté l’école, il décide d’entraîner un bélier nommé El Bouq espérant en faire un champion de combats de moutons. Samir, 42 ans, n’a plus d’autres rêves que de survivre aux difficultés de son quotidien en vendant des moutons pour gagner un peu d’argent. Alors que l’Aïd approche et que tout le pays s’apprête à sacrifier un mouton, une occasion unique s’offre à Samir d’augmenter ses bénéfices. Mais pour Habib, c’est une autre histoire. El Bouq deviendra-t-il un champion? Ou sera-t-il destiné à une fin plus tragique?

Namrud

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR VOIR UN EXTRAIT


NAMRUD (LE TRUBLION)

De Fernando ROMERO-FORSTHUBER

95 minutes, 2017
Production : Soleil Film

Né palestinien dans l’État d’Israël, Jowan Safadi est un musicien célèbre à travers tout le monde arabe. Il n’a pas peur de s’attaquer à des sujets tabous, ce qui lui a valu d’être au cœur de controverses à plusieurs reprises : après avoir fait l’objet d’une enquête de la police israélienne pour « incitation au terrorisme », sa dernière tournée en Jordanie s’est terminée par son arrestation par les autorités. A présent, un tout nouveau défi s’impose à Jowan : il doit assumer ses responsabilités paternelles depuis que son fils Don, âgé de 15 ans, a emménagé chez lui.


DOSSIER SPÉCIAL SÉLECTION PriMed 2018

Retour au sommaire
Catégorie Enjeux Méditerranéens
Catégorie Mémoire de la Méditerranée
Catégorie Art, Patrimoine et Cultures de la Méditerranée
Catégorie Court Méditerranéen
Prix des Jeunes de la Méditerranée

Lien Permanent pour cet article : http://mediterranee-audiovisuelle.com/categorie-premiere-oeuvre/